Suggestion de livre

Par défaut

Phèdre

(36). Texte établi par C. Moreschini et traduit par P.Vicaire. Préface de J.Brunschwig. Présentation et notes par G.Samama.

Cette libre promenade dans la campagne d’Athènes est l’un des textes littérairement les plus séduisants de Platon ; c’est aussi l’un de ceux dont l’interprétation philosophique pose le plus de questions.

Partant d’un discours sur l’amour, Platon y fait chatoyer toutes les facettes de l’objet qu’il a choisi ; l’amour des discours et les discours de l’amour, l’amour qui répond ou ne répond pas à l’amour, et le discours qui répond ou ne répond pas au discours.

Dans ce dialogue hors les murs, où l’on sent la présence des corps, où la chaleur, la soif, l’ombre, le chant des cigales et le souffle du vent sont palpables, Platon est poète, c’est-à-dire “chose légère, ailée, sacrée”.

Langue français
 Support Livre broché /XLV – 239 p. Bibliographie./ISBN-10 2-251-79935-4 /ISBN-13 978-2-251-79935-3 / Prix 6,70 €
 
 
 
 
 

 

Publicités

Une réponse "

  1. Un des plus beaux texte de Platon.( à mon sens)Très agréable à lire, et d\’une lisibilité claire et poétique. ( cela change le côté parfois "indigeste" de certains écrits platoniciens)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s