Péripéties bulgares (13)

Par défaut

 J’étais arrivé le deux juillet à Sopot.

Le soleil commençait à faire une franche apparition.

Après avoir trainé en Grèce, il avait décidé de passer les Monts Rodhopi et Pirin,et rendre visite à la Stara-Planina.

(que l’on nomme également le Balkan) J’étais très bien, mais un étrange coup de bleu, (un coup de blues diraient les anglais) submergea mes pensées, comme c’est souvent le cas dans ces moments là.

Une brise merveilleuse, exquisément chaude, soufflait sur la ville.

Depuis ma chambre, je contemplais un grandiose paysage.

Au lointain, par un ciel dégagé, je parcourais des yeux le cheminement de terre ocre,des petites routes à flanc de
montagne, imaginant de les suivre d’un pas joyeux et libre.

J’écoutais sur le balcon de l’auberge, de la musique bulgare, grecque, roumaine, arabe, française, qui couvrait
l’atmosphère de notes de musique colorées.

Un sentiment harmonieux  m’ envahi et je fus pris d’un grand amour optimiste pour le genre humain.

Aidé en cela, par la grâce d’une bonne bouteille de vin blanc, que j’avais bu comme du jus de fruit, et qui me rafraîchissait
l’esprit, m’aidant a trouver de plus en plus d’empathie pour mon prochain.

Après le déjeuner, je décidais d’aller faire une promenade,dans les environs, et éventuellement au monastère
tout proche.

Parvenu au monastère, je n’avais pas encore fais cinq pas, qu’une sœur portant une grosse clé en bandoulière me
signifia de la suivre jusqu’à l’église.

J’avais bien eu des véelités de faire le tour du  domaine, mais apparemment, cela ne se faisait pas.

Déjà la bonne sœur s’impatientait, et fronçait les sourcils en faisant cliquer ostensiblement son jeu de clés, m’enjoignant
de la suivre.

Dans l’église, elle se mit derrière une sorte de comptoir où l’on trouvait des cierges, de l’encens, des cartes postales etc…..

Le monastère se situait dans une sorte de parc, le parc Shambala.

Dans ce parc, j’eus l’étrange surprise de découvrir un arbre à prière tibétain et plus loin, un centre de méditation et  le téléphérique qui en principe menait jusqu’au refuge de Nézabravska.

Mais il était hors service.

Certaines années, beaucoup de monde envahissait les lieux pour faire du ski et du delta-plane.

Mais l’ensemble du domaine était à présent inopérationnel

Le lendemain, c’est à pied et en suant une demie bassine de sueur, que je parvins au sommet.

 Pour l’instant, je me contentais de faire le repérage de la piste  conduisant au refuge de montagne.

A   S U I V R E …………………….

Publicités

"

  1. bonjour homme épris de liberté et de beauté!! salut christian!!! je me souviens au début je te prenais pour un intello rasant et pédant (je ne te connaissais pas) et j\’ai découvert un homme ép…..Reviens au début!!!

  2. Hé oui…le soleil et une bonne bouteille de blanc et on voit le paysage autrement!!!Aujourd\’hui, c\’est moi qui ai le coup de "bleu"…cette nuit…." retour maison"…

  3. Ahah oui son coté intello, c\’est le ton lyrique de ses mots; tu vas me dire à avoir lu tant de livres, on en absorbe certainement une patte ! d\’ailleurs grâce à ça tu arrives à tourner des situations du quotidien en un roman pétillant et frais…! Qui sait, un jour peut-être que comme John Kennedy Toole, tu obtiendras un Pulitzer ou Goncourt posthume 🙂 ou comme Van Gogh aussi avec tes dessins…! et à ce sujet…à quand ta galerie sur le net ? 🙂 je veux bien la faire pour toi si ça te tente !?On en discute avec une tite bouteille quand tu veux Bananio

  4. Dis donc, je n\’en reviens pas ! Quel honneur : un com de Quentin !Et sous un billet -retour à tes premières amours comme dit Josy, où là aussi tu as affaire à une vieille nonette… destin quand tu nous tiens !!

  5. toujours se méfier d\’une bonne femme quand elle se met à faire cliqueter ses clés ! Et tout se complique quand cette bonne femme porte une cornette . "Vanille, chocolat, pistache ? Ah non, ça c\’est pour les cornets, je suis bête, ce matin !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s