Suggestion de livres : Une théorie du soin / Voyage autour de la Terre/

Par défaut

Une théorie du soin

Souci et amour face à la maladie

Résumé   |  
Sommaire

  |   Fiche technique

Entre la personne devenue malade et le médecin qui la soigne se noue
une relation singulière, dont l’éthique médicale contemporaine, mettant
fin au paternalisme, suggère qu’il devrait s’agir d’une relation d’égal à
égal. Ce livre analyse la double signification du concept de soin :
soin de soi du point de vue de la personne malade, soin du malade par le
médecin. En soulignant la nature à la fois égalitaire, mais aussi
asymétrique, de la relation, cet ouvrage vise à montrer comment ces deux
aspects du soin ne cessent de se correspondre.
Concernant le soin
de soi par le patient, il s’apparente au souci de soi : le malade se
soigne s’il a le souci de son devenir, dont la forme la plus haute est
l’amour de soi. Chez certaines personnes, l’entrée dans la maladie
conduit à une ambivalence de l’esprit qui les en empêche, et ceci est
source d’angoisse. Le médecin soigne : ce livre suggère qu’il ne s’agit
pas seulement pour le médecin d’apporter un traitement, mais bien
d’aider le patient à (re)trouver l’estime de soi. Le médecin, par le
souci qu’il a du devenir du patient, l’aide à trouver l’amour de soi.
Et, correspondant à cet amour de soi qu’éprouve le patient vis-à-vis de
lui-même, le médecin met en œuvre une forme d’amour du patient
compatible avec le respect de son autonomie.
Ainsi se construit pas
à pas, autour du souci et de l’amour face à la maladie, une théorie du
soin dans laquelle les concepts d’empathie, de sympathie, d’autonomie,
de respect et de confiance trouvent leur véritable place.

Langue
français

220 p. (2010)
ISBN-10
2-251-43023-7
ISBN-13
978-2-251-43023-2
Prix
19,00

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Voyage autour de la Terre

Traduit et commenté par Ch. Deluz.

Résumé   |  
Fiche technique

Dans son « Voyage », Jean de Mandeville nous
entraîne à la découverte de l’ensemble du monde connu avant Christophe
Colomb, de France à Jérusalem, puis en Perse, au Caucase et enfin en
Inde : autant de royaumes merveilleux aux palais fastueux et aux
paysages foisonnant de splendeurs.

Loin de tout
européocentrisme, Mandeville présente, dans un style coloré et vif, un
monde uni et ouvert, sans discriminations raciales ni religieuses. Pour
cet humaniste chrétien, « rien n’est laid de ce qui est dans la
Nature ».

Son « Voyage » est très vite devenu le premier
« best-seller » de la culture européenne : traduit dans toutes les
langues dès 1350, il a connu 250 versions manuscrites et 120 éditions.
S’il demeure un classique en Allemagne ou en Angleterre, il était
introuvable en France depuis plus d’un siècle.

Chevalier aux
origines incertaines (Français ou Anglais ?), Jean de Mandeville étudia à
Paris, puis entreprit voyages et pèlerinages en Terre Sainte et dans
l’ensemble du Bassin méditerranéen. A son retour, il s’installa dans un
couvent de Liège, où il mourut en 1372, et consacra son existence à la
rédaction de ses pérégrinations et à la compilation de récits de voyages
antérieurs.

Langue
français

XXVIII – 301 p. Index. (1993)
ISBN-10
2-251-33919-1
ISBN-13
978-2-251-33919-1
Prix
26,00
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s