Suggestion de livre : Devenir Dieux

Par défaut

Devenir dieux

Résumé   |  
Fiche technique

Le christianisme se serait-il implanté avec une relative facilité si
l’empire romain n’avait été, en quelque sorte, éduqué à l’idée que la
distance entre l’être humain et les dieux n’était pas infranchissable ?
Entre l’homme-dieu que prétendaient l’être les empereurs et le
Dieu-homme il y a certes un abîme intellectuel et spirituel que nul ne
songerait à contester. Néanmoins, des épopées homériques au
néoplatonisme, l’Antiquité païenne n’a cessé d’explorer les frontières
séparant l’humain du divin, pour les affirmer avec force, les nier ou
décrire la condition humaine comme étant asymptote à celle des dieux.
C’est précisément l’histoire de ces variations que ce livre se propose
de retracer, depuis la proximité très charnelle des hommes et des dieux
dans la mythologie jusqu’au moment où les souverains hellénistiques et
les empereurs romains décidèrent qu’il était somme toute plus simple
d’expliquer qu’on était un dieu que de suggérer laborieusement qu’on
pouvait presque le devenir. Au centre de cette histoire, des personnages
d’exception, avec lesquels tout a basculé, Alexandre (356-323), César
(100-44 av. J.-C.), mais aussi ces philosophes hellénistiques, notamment
les Stoïciens qui ont estimé que, puisque la perfection ne pouvait être
que de ce monde, le sage n’était en rien différent d’un dieu. Il ne
restait plus à Sénèque (c. 4 av. J.-C.-65 ap. J.-C.) qu’à aller plus
loin encore, en affirmant que l’infaillibilité du sapiens était encore
plus grande que celle des dieux, lesquels n’avaient aucun mérite à
assumer une perfection qui leur revenait de toute éternité, tandis que
c’est de haute lutte que l’homme pouvait triompher de ses limites. Sur
tous les tons, du mysticisme à la farce, l’Antiquité a décliné le thème
du désir de devenir dieu. De nos jours, une si haute ambition conduit
généralement à l’hôpital psychiatrique. Est-il si sûr cependant que
l’homme ait renoncé à ce qui l’a obsédé pendant des millénaires ? Est-ce
le projet qui a changé, ou ses modalités et sa formulation ?

Langue
français

240 p. (2010)
ISBN-10
2-251-03013-1
ISBN-13
978-2-251-03013-5
Prix
13,00
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s