Chaos et éternité / Mythologie et philosophie de l’origine

Par défaut

Mythologie et philosophie grecques de l’Origine / Reynal Sorel

₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪- ₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪- ₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪

L’idée d’une création ex nihilo, envisagée à titre de supposition par la pensée grecque, a été aussitôt rejetée comme pure absurdité. Cette condamnation, explicitement soutenue dès Parménide, vise-t-elle le grand mythe cosmogonique de référence qui, chez Hésiode, fait « naître » en premier Chaos ? Brise-t-elle une réception du monde entre un muthos et un logos ?

Cet essai veut démontrer qu’il n’en est rien, à condition de bien entendre le mythe qui n’enregistre pas une naissance ponctuelle à partir du néant, mais décrit un processus toujours reproduit : le retrait incessant de l’infigurable (seule définition possible de Chaos) pour laisser advenir ce qui n’est pas lui, à savoir un monde en train de se configurer… sans cesse. Alors que le muthos traque « ce sans quoi » les choses peuvent apparaître, le logos définit « ce d’où » elles adviennent et retournent.

Les Anciens ont tracé deux itinéraires : celui qui débouche sur l’inhérence de « ce d’où » les choses proviennent et celui qui mène au dévoilement de « ce sans quoi » elles poussent. Le fameux antagonisme muthos-logos est à reconsidérer… à l’aune de l’éternité et de son étonnante condition originelle : l’infigurable Chaos dont l’incessant retrait offre au monde la condition de son discernement.

L’ouvrage invite à suivre ces cheminements parallèles d’une pensée qui se réfléchit dans son refus du néant.

₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪- ₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪- ₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪₪

Langue français
190 p. (2006)
ISBN-10 2-251-32439-9
ISBN-13 978-2-251-32439-5
Prix 23,00 € 

ps : Les commentaires des suggestions concernant les livres viennent soit de l’auteur ou de l’éditeur.

Publicités

"

  1. Benh oui, c’est peut être pour cela que tu te nommes  » Capitaine Courageux  »
    Car, à la grande bataille de Dafalgan tu était là également et fluctuat nec mergitur sur l’océan des contingences tu menais toujours ta barque
    au bon port. ( et pas  » Au bon porc  » boucherie charcuterie de Marcel Lerognon )
    Hip hip hip hourra !

  2. En Crète, c’est fou comme il y avait beaucoup de mites ! ( attention au lapsus, ne pas mettre un B devant le mot mite !)
    C’est le pays des mites….. je n’aimais pas les mites, je n’étais pas un mitomane donc !
    C’est également le pays de mythes, j’aime bien les mythes.

  3. Bonsoir!
    moi aussi, je ris très vite .
    les mites qui ont grignoté mes pulls.. m’ont fait moins rire ..
    Autant j’ai bu du petit lait en lisant Mythologies de Barthes, à l’époque ; autant la mthologie grecque ne m’attire pas.. Cela viendra peut-être !
    Ce qui me fascine , bien sûr, c’est de voir chaque peuplE TENTER DE R2PONDRE à ses questions, à ses origines ..
    ce qui m’émeut c’est de voir tant de points commuuns ,.
    Tu es très cultivé, très érudit ! Chapeau bas monsieur!

  4. Je suis le le mari d’Alouet , elle m’a parle de vos bîllets.
    Ne peut-on dire que bien avant notre ére se posait déjà question d’un Univers moniste ou dualiste ?
    Mais ,que le chaos -alias le vide tenseur d’energie de Hawkings-esr quant même « quelque chose »

  5. Le vide dans l’espace c’est comme le silence dans la musique. ( il ne s’entend pas, mais il est présent)
    dans l’immensité incommensurable de cet algèbre cosmique nous sommes des équations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s