L’Erotokritos de Vitzentos Cornaros

Par défaut

« A partir de dorénavant »

Vitzentos Cornaros / Traduction de Robert Davreu (Erotokritos avec 1 DVD inclus)

Broché/ Paru le : 01/02/2007/Editeur : Corti (Editions José)
Collection : merveilleux / ISBN : 978-2-7143-0934-1/EAN : 9782714309341
Nb. de pages : 352 pages/ Poids : 405 g/ Dimensions : 13,5cm x 21,5cm x 2,4cm/ prix : 30 euros/
Qu’un peuple, au-delà de tout ce qui, en son sein, est susceptible de le diviser, puisse continuer à se reconnaître et se ressourcer dans l’œuvre d’un de ses poètes, le phénomène est, on en conviendra, hélas devenu aujourd’hui assez rare.
Tel est pourtant le cas d’Erotokritos, chanson de geste crétoise de plus de dix mille vers, écrite au début du XVIIe siècle par Vitzentzos Cornaros, un noble d’ascendance vénitienne qui choisit la langue et le vers populaires pour chanter l’amour et la vaillance, et transfuser ainsi dans ce que Dante nommait le  » vulgaire illustre  » l’héritage des humanités revivifié par la Renaissance italienne et française.
Devenu, après l’invasion ottomane, pour tous les Crétois, mais aussi, au-delà, pour l’ensemble des Grecs, poème fondateur, au même titre que le furent, dans l’Antiquité, l’Iliade et l’Odyssée, repris dans une tradition orale et musicale, de simples bergers des montagnes de Crète, aussi bien que des compositeurs et des chanteurs contemporains de grand renom, en psalmodient ou en chantent aujourd’hui encore des centaines de vers par cœur.
De Solomos à Séféris en passant par Palamas, Erotokritos a exercé une influence considérable sur la poésie et les lettres grecques jusqu’à nos jours.h S’il en est ainsi, c’est bien parce que, comme tout chef-d’œuvre, il atteint, dans sa singularité même, à l’universel, dévoilant, comme a pu l’écrire Kostis Palamas,  » la passion et tout ce que le cœur humain recèle d’éternel et d’infini  » avec un art, une fraîcheur et un souffle incomparables.
Comme le dit le poète narrateur :  » Ecoutez donc, et qui fut du désir un temps le serviteur, Qu’il vienne prêter l’oreille à tout ce qui est ici consigné, Prendre exemple et conseil, se pénétrer à fond, D’un pur amour qui jamais ne déçoive.  » ( préface de l’éditeur)

Publicités

"

  1. Dans quel poète belge pourrions-nous nous reconnaître par-delà nos divisions Nord/Sud ? Je cherche …mais en est-il un qui ferait l’unanimité? Je suis sceptique…Dommage! Bonne soirée, Christian.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s