Le petit pois et le boulet d’anthracite 20/30 ( Péripétie au pays de l’enfance)

Par défaut

La candeur est bien souvent l’apanage des enfants, et c’est tant mieux, cela leur permet d’appréhender le monde avec une certaine poésie. ( ils auront tout le temps pour comprendre la réalité dans laquelle ils vivent, que cela soit d’une manière empirique ou par les divers apprentissages)

Pourquoi je vous causes de cela ?

Parce qu’il me revient en mémoire, certains faits inhérents à ma très grande naïveté enfantine.

J’étais un enfant rêveur, plutôt dissipé, perdu dans les volutes de mes chimères.

Ainsi ma sœur me racontait souvent des histoires auxquelles je croyais volontiers.

Elle me disait par exemple, qu’elle avait entendu dire qu’un petit pois avait poussé à l’intérieur de la tête d’un p’tit garçon. J’étais évidemment très étonné et je frissonnais d’horreur en pensant à cette éventualité.

Et ça ne le gène pas, ça ne lui fait pas mal ? demandais je.

Alors, elle ajoutait des précisions, des anecdotes supplémentaires pour amener de l’eau à son imagination.

Fallait il comprendre qu’elle avait dû surprendre une conversation entre adultes qui disaient peut être ceci «  Oh celui là ; il a vraiment un petit pois dans la tête ! » ( ce qui était une façon de dire que la personne susnommée, n’était guère futée et etc……) et avait donc pris cela pour un fait réel et pas seulement comme un tournure d’esprit ?

Nous allions parfois dans la cave à charbon et cet endroit me fascinait et m’inquiétait en même temps.

Jeanine ,( ma sœur) me disait que Dieu était dans la cave à charbon et que si je n’étais pas sage, j’allais être enfermé dedans.

Comme cette dernière était faiblement éclairée ( je parle de la cave pas de ma sœur !) j’avais l’impression de voir comme des visages dessinés sur les murs et je n’étais pas très rassuré !

Et puis elle prenait un morceau de charbon en me disant « voila la création de Dieu, c’est grâce à lui que nous avons de la chaleur. (allez donc savoir où elle avait pêché cela!)

Non, nous ne faisons pas des messes noircies ,salies, par la suie des boulets d’anthracite 20/30 ! De toute façon nous n’allions jamais à la messe.

.

 

En revanche,j’allais souvent chercher du charbon. ( et le fait de dire d’aller au charbon, ce n’était pas comme aller à la messe !)

 

liquefaction-charbon

Publicités

"

  1. Cet écrit me laisse …coite…perplexe…joyeuse… Aurais-tu abusé de la dive bouteille avant que de l’écrire ? 😀 ou alors un reste de petit pois coincé là-haut ? Ce qui me rassure c’est que tu ne vois pas la vie en noir, juste anthracite ! Non, ce n’est pas pareil ! Regarde ton nuancier de couleurs ! 😀 bisous. Je ne m’attarde pas devant la télé, demain tennis matin et après-midi ! Repas chez une de mes partenaires entre les deux ! Va être chouette, la partie de l’après-midi ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s