Les trous noirs et compagnie.

Par défaut

Qu’est ce qu’un trou noir ? 

En astrophysique, un trou noir est un objet massif dont le champ gravitationnel est si intense qu’il empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper. De tels objets n’émettent donc pas de lumière et sont alors noirs. Les trous noirs sont décrits par la théorie de la relativité générale. Ils ne sont pas directement observables, mais plusieurs techniques d’observation indirecte dans différentes longueurs d’onde ont été mises au point et permettent d’étudier les phénomènes qu’ils induisent sur leur environnement. En particulier, la matière qui est happée par un trou noir est chauffée à des températures considérables avant d’être engloutie et émet de ce fait une quantité importante de rayons X. Ainsi, même si un trou noir n’émet pas lui-même de rayonnement, il peut néanmoins être détectable par son action sur son environnement. L’existence des trous noirs est une certitude pour la quasi-totalité de la communauté scientifique concernée (astrophysiciens et physiciens théoriciens). Source Wikipedia.


 

Ok, après cela nous connaissons déjà un peu mieux les trous noirs. Mais voilà à présent que les scientifiques nous parlent de trous noirs errants dont certains auraient des centaines de millions ( si pas plus) de fois la masse du Soleil et engloutiraient tout sur le passage, des planètes et même des galaxies entières. Selon ma vision personnelle, c’est comme ci le vaste espace de l’univers serait par endroits troué, déchiré, comme une toile trop tendue et que toute la matière et la lumière s’échapperaient à l’instar d’un minuscule orifice que l’on ferait par exemple avec une aiguille sur un gros ballon de baudruche. En résumé,si un trou noir errant super géant s’approcherait trop près de notre galaxie nous serions aspirés plus vite qu’il m’aura fallu pour écrire ces quelques lignes. Il n’y aucune raison de s’inquiéter, car alors tout se passerait tellement vite, une vitesse inimaginable, inouïe, que nous n’aurions même pas la sensation de la fin du monde et encore moins celle de son début. Puisque en fait des milliards d’années se sont passées avant nous et que des milliards d’années se passeront après nous. Finalement qui sommes nous, sinon des équations dans l’immensité du cosmos ? En fait et toujours d’après les scientifiques, l’univers serait constitué de moins de 10% de matière, d’atomes etc, et le reste serait de la matière noire.

On parlerait même d’énergie noire ! ( cliquez sur un moteur de recherche pour en savoir plus) Pas de quoi broyer du noir ? Je ne pense pas. Ne cramer pas la dinde de Noël pour autant, elle deviendrait vite de la matière noire mais immangeable. Et puis buvez un bon coup de vin….. du pinot noir peut être ?

 

Publicités

"

  1. J’ai toujours été passionnée par le sujet … un sujet qui me dépasse ! Quant à la dinde … elle s’attend à une farce … Et pour le vin rouge, rose blanc ou noir … j’ai un gosier prêt à se laisser gaver par ces breuvages ! Quant à savoir si mon foi est comestible c’est une autre histoire ! Allaye … vais tirer mes tentures et fermer les volets ! j’aime dormir dans le noir

  2. En Matière de Trous Noirs , Ma Mémoire Sélective ,
    Avant que la Faim Arrive , Déboucherait Bien ce Soir ,
    Un Haut Cru du Terroir , Avant que Mort s’en Suive ,
    Bonnes et Belles Fêtes Tardives , Au Delà d’une Pré Histoire .
    ~
    NéO~

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s