Un maquereau sur le feu (adages d’Erasme / extraits)

Par défaut

Extrait des adages d’Erasme /  Adage 1112 / page 89, 90 / volume 2

    » Un maquereau sur le feu. « 

Proverbe relatif à ce qui est éphémère et se consume rapidement, ou à ce que l’on réalise sans peine et dans l’instant.

En effet, le maquereau est un type de poisson blanc à la chair tendre qui cuit sitôt qu’on l’a mis sur le feu. C’est pourquoi comme le précise Athénée au livre 13, on désignait certaines courtisanes du nom de « maquerelles », parce qu’elles avaient le teint pâle, qu’elles étaient frêles et qu’elles avaient de grands yeux, tels les maquereaux en effet.

Par ailleurs, on les fait frire en les trempant dans l’huile bouillante.

Aussi y a-t-il un autre proverbe grec : L’huile est un honneur pour les maquereaux.

En effet, sitôt en contact avec l’huile bouillante,les voilà déjà cuits, si bien qu’ils crépitent dans l’huile et que, dès leur cuisson terminée, on les retire de la poêle. Suidas indique qu’on appelle aussi ce poisson aphron, c’est à dire « écume »,à cause de sa couleur blanche, ou encore éngraülus (anchois) et il en recense de très nombreuses variétés.

Selon Arhénée, livre 7, certains appellent aussi ce poisson aphrûê, nom tiré de celui de l’écume (aphros), et il dit que, pour cette raison, il était consacré à Venus.

En effet, dans leurs fables, les poètes font naître cette déesse dans l’écume de la mer.

Ce même Athénée donne comme source des indications ci dessus Clèarque, et il ajoute encore que le proverbe était utilisé sous la forme qui suit : Le maquereau à vu le feu, comme si la seule vue du feu suffisait à le faire cuire.

C’est pourquoi, si une jeune fille désormais en âge de se marier s’embrasse dès lors qu’elle a vu le garçon qui lui est promis, il conviendra de dire : Ide pür aphüa (le maquereau a vu le feu)…………………………….

…………………….

Publicités

"

  1. eh bien ! Je n’en savais pas autant sur les maquereaux ! Je n’en mange jamais et tu m’as donné l’envie d’y goûter. C’est bon ? 😀 Les infos sur l’origine du terme « maquerelle » ne manquent pas de sel ! 😀 Biz

  2. C’est vrai que c’est bon le maquereau ! Enfin, je parle du poisson … Quant aux maquerelles tu m’as appris quelque chose Loll … La prochaine fois tu nous donnes l’origine du mot maquereau (homme) !!! Allez la bise du Nord

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s